Contes et Nouvelles

Romans de Anaïs La Porte

  • Contes de Anaïs La Porte
  • Nouvelles de Anaïs La Porte
  • Romans de Anaïs La Porte
  • Contes de Anaïs La Porte
  • Nouvelles de Anaïs La Porte
  • Romans de Anaïs La Porte
  • Anaïs La Porte écrivain
  • Contes Nouvelles et Romans de Anaïs La Porte

Developed by jtemplate

 

 

Genre : anticipation

Âge : à partir de 11 ans

Éditions du Jasmin

 

Dans un avenir lointain, dans un monde bouleversé. En cause, une catastrophe naturelle, jamais réellement décrite, à la suite de laquelle la Terre traverse une nouvelle ère glaciaire.

La Polynésie est sous les glaces, un gouvernement mondial a réorganisé la vie des survivants (la population mondiale a quand même été divisée par mille !). Le mot d’ordre est : la reproduction. Il faut travailler activement à repeupler la Terre. Dans ces conditions, tout ce qui rappelle le passé est banni : les personnes âgées sont envoyées dès leurs soixante ans dans des « maisons du souvenir », où leurs souvenirs sont enregistrés, et dont elles ne ressortent jamais. Les livres qui ne traitent pas de sujets bien terre à terre (agronomie, botanique,…) sont interdits. Il n’y a plus de cinémas.

Dans ce monde désolé, une petite fille polynésienne, Moana, arrive à la puberté. Selon la loi, Moana doit être mariée et commencer à participer à la grande opération de repeuplement. Mais elle sent qu’elle n’est pas faite pour cela. Elle est encouragée dans ce sentiment par son arrière-grand-mère, Mémine, que sa famille cache depuis vingt ans pour lui éviter les « maisons du souvenir ». A elles deux, elles vont entreprendre un long voyage pour échapper au carcan qui leur est imposé.

saveur des figues-200

Je suis restée « dans l’histoire » plusieurs jours après avoir fini ce roman (gage de qualité !). Il n’est pas du tout écrit sur un mode futuriste, ne met pas vraiment l’accent sur le monde transformé dans lequel il prend place, sauf pour expliquer l’impact sur les personnages. Car ce sont les personnages qui priment. La petite fille et sa grand-mère sont touchantes, elles adorent toutes les deux les histoires, la lecture, et veulent décider elles-mêmes de leur façon de vivre. On les suit dans un périple qui va de la Polynésie à la Corse, et on a bien envie de les imiter. On découvre à travers leurs yeux un monde où tout a changé, et où pourtant la nature humaine reste toujours identique, comme le montrent les rencontres qui émaillent leur parcours.

Ce qui fait le cœur de ce roman, c’est l’importance des souvenirs. A travers les discussions avec les personnes âgées, à travers les livres, à travers les films. On ne se lasse pas de voir Moana raconter aux autres enfants comment c’était avant. On se surprend, nous aussi, à éprouver cette nostalgie pour la saveur des figues, qu’elle n’a jamais pu connaître, et ne connaîtra jamais.

 

Il s'agit du premier tome d'une trilogie, qui continue avec Le Bateau vagabond et À la source des nuages. Si vous avez apprécié ce premier tome, ne manquez pas les deux suivants, qui n'ont rien à lui envier pour la qualité de l'écriture ou de l'histoire.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Scroll to top